Marc GRAUWELSIl est aujourd'hui incontestablement l'un des flûtistes les plus en vue. Son talent, son charisme, son dynamisme, son sens inné de la communication contribuent à cette renommée.

Après de brillantes études en Belgique, il obtient, à 19 ans seulement, son premier poste dans l'orchestre à l'Opéra de Flandres, tout en poursuivant sa formation avec James Galway, Jean-Pierre Rampal,...
En 1976, on le retrouve piccolo solo au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles (Opéra National de Belgique), poste qu’il quitte en 1978 pour entrer comme première flûte solo à l’Orchestre Symphonique de la Radio-Télévision Belge. Il y restera dix ans, non sans avoir été choisi au même poste, en 1986, lorsque fut constitué le célèbre World Orchestra sous la direction de Carlo-Maria Giulini.

En 1987, il abandonne définitivement l'orchestre pour se consacrer à une carrière de soliste et de 'passeur de talent'. Il enseignera 15 ans au Conservatoire Royal de Bruxelles et détient aujourd'hui une chaire de professeur titulaire au Conservatoire Royal de Mons.

Il a enregistré de nombreux CD et donne chaque année, plus de 100 concerts dans le monde entier.
Son éclectisme, comme soliste international, a amené une centaine de compositeurs du monde entier à écrire spécialement pour lui. C’est ainsi que Ennio Morricone, entre autres, lui a dédié les solos de flûte de la Cantate pour l’Europe, Astor Piazzolla, en 1985, la célèbre Histoire du Tango, et plus récemment, le compositeur grec Yannis Markopoulos, son nouveau concerto pour flûte, une des musiques inaugurales des Jeux Olympiques de 2004 à Athènes.

Si vous souhaitez suivre de près cet artiste majeur, rendez-vous sur ses sites personnels :